Select Page

Les chiffres sont maintenant disponibles, et à nouveau, Justin Trudeau a largement dépassé les niveaux de dépense qu’il avait promis aux Canadiens en 2015.
Vous vous souvenez des minuscules, infimes et déficits temporaires qu’il avait promis?
Et bien, cela ne s’est jamais produit.

Ce qui s’est plutôt produit, c’est que le déficit cette année est trois fois plus élevé que ce qu’il avait promis, atteignant 19 milliards plutôt que les 5,7 milliards promis.

Ce qui est pire, c’est que les revenus de l’État ont augmenté de 20 milliards cette année et les libéraux ont quand même brisé leur promesse !
Et, sans surprise, Trudeau prévoit ne jamais rééquilibrer le budget (une autre promesse brisée).

Notre dette fédérale s’élève maintenant à six cent soixante et onze milliards de dollars, et les déficits additionnels de Trudeau vont ajouter quatre cent cinquante milliards de plus à la dette nationale du Canada d’ici 27 ans. Les libéraux endettent les générations actuelles et futures, avec l’idée erronée que les périodes de croissance économique vont continuer pour toujours.

Mais c’est agréable de constater que d’autres personnes réalisent cela également.
De John Ivison au National Post :

« Pourtant afficher des déficits deux fois plus élevés que promis, sans plan pour retourner à l’équilibre budgétaire, et aucun signe que les dépenses vont être contenues, est une recette pour des catastrophes à l’avenir. L’histoire démontre que les récessions surviennent approximativement à chaque huit ans, et nous sommes en sursis. Les fluctuations récentes sur le marché boursier en plus de la lente croissance et une politique monétaire américaine plus stricte peuvent laisser présager des périodes plus difficiles à venir. »

Trudeau n’a pas de problème de revenus, il a un problème de dépenses, et il impose la facture et ce fardeau aux familles canadiennes !

Les Canadiens méritent tellement mieux que cela.

Share This
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
ErrorHere